TLV lutte contre la libéralisation du cabotage

TLV lutte contre la libéralisation du cabotage

La Commission européenne a proposé 5 pistes pour poursuivre la libéralisation du cabotage lors d’une réunion avec les parties prenantes. TLV (Transport & Logistiek Vlaanderen), qui participait à la réunion, veut d’abord une application correcte des règles actuelles et la mise en place d’une harmonisation sociale. TLV critique les 5 pistes en question et estime que le marché n’est pas prêt pour une poursuite de la libéralisation du cabotage. Les parties prenantes demandent dès lors à la commission de tenir compte d’une 6e piste dans laquelle les règles de cabotage actuelles sont conservées mais complétées par la coresponsabilité des donneurs d’ordre et des expéditeurs et par des règles d’accès à la profession pour ces derniers. Une proposition de la commission pourrait être faite au début de l’été.

18/01/2013
Recent news

More news >>