L’écotaxe française devrait être simplifiée

L’écotaxe française devrait être simplifiée

Selon le site de nos confrères Les Echos, les professionnels du transport routier français, la Fédération nationale des transports routiers (FNTR) et TLF (fédération des entreprises de transport et de logistique) qualifient d’usine à gaz la future taxe sur les véhicules de plus de 3,5 t empruntant le réseau national non concédé, c’est-à-dire les routes nationales principalement. Les professionnels parlent de dispositions inapplicables et contestent les conditions de répercussion de la taxe vers les chargeurs. Le ministère des transports semble avoir été sensible à leurs arguments et plancherait sur une simplification du système qui devrait entrer en vigueur en juillet 2013.

03/10/2012
Recent news

More news >>