Renault Master : totalement dans le coup

Renault Master : totalement dans le coup

Renault et Renault Trucks ont présenté, au salon des utilitaires de Birmingham, la Master relifté, un modèle important sur le marché belge des utilitaires légers. Grâce à un deuxième turbocompresseur, de nouvelles configurations et une bonne injection de qualité, la populaire camionnette française est à nouveau totalement dans le coup.

Bien que ce soit surtout le tout nouveau Renault Trafic qui attire tous les regards dans le segment des camionnettes, le constructeur français ne perd pas de vue l’importance commerciale du Master. L’an passé, le Master s’octroyait une part de marché européenne d’un peu moins de 12 %, ce qui le place dans le top 3 des camionnettes les mieux vendues. Et pour relever encore ces chiffres, Renault s’est attelé à relifter sérieusement son modèle. Qu’est-ce que cela donne ? Et bien, davantage que ce que l’on aurait pu imaginer au premier abord.

Evidemment, le Renault Master se range totalement derrière l’identité de la marque dessinée par le designer Laurens Van den Acker. La nouvelle calandre totalement dominée par le logo Renault n’étonnera plus grand monde. Sur le plan technologique, les modifications sont en revanche nettement plus radicales. C’est ainsi que Renault a introduit la technologie Twin Turbo, tout comme dans le Trafic. Le moteur de base est toujours le 2.3 dCi qui bénéficie d’un deuxième turbocompresseur pour les bas régimes. Le Master gagne en souplesse et se montre plus prompt en termes de reprises pour une consommation qui reste limitée. La version de pointe de 165 ch (15 ch de plus que la version actuelle) serait même, selon Renault, plus économique d’un litre et demi, plongeant sous la barrière symbolique des 7 l/100 km. Le moteur 2,3 litres dCi est également disponible avec des puissances de 110, 125 ou 135 ch. Les versions les moins puissantes doivent se contenter d’un seul turbo.

Safety first

Tout comme ses concurrents allemands, français et italiens, Renault a franchi des étapes importantes en termes de sécurité. C’est ainsi que la marque a introduit un système anti-patinage pour véhicules tractés qui freine les roues et limite le couple moteur pour ralentir le véhicule. Notons par ailleurs une assistance au démarrage en côte, un contrôle de traction électronique (Extended Grip), un réglage adaptable de la charge (Adaptative Load Control) et un contrôle anti-renversement (Anti rollover control System). Dernière petite trouvaille pratique : le rétroviseur Wide View, un rétroviseur anti-angle mort intégré dans le pare-soleil côté passager. Simple, mais efficace.

Le nouveau Renault Master est disponible, dès septembre, en versions 2,8 à 4,5 tonnes, avec propulsion sur les roues avant ou arrière, monte simple ou double et boîte manuelle ou automatisée. Désormais, le Master peut aussi être commandé en configuration L4H2 ou L4H3 avec propulsion sur les roues arrières et monte simple à l’arrière. Grâce à l’espace ainsi libéré entre les passages de roue, il est possible de charger des europalettes.

05/06/2014
Recent news

More news >>