Légère reprise de l’immobilier logistique belge selon Jones Lang LaSalle

Légère reprise de l’immobilier logistique belge selon Jones Lang LaSalle

D’après le rapport de Jones Lang LaSalle, l’immobilier logistique en Belgique se limite à une légère reprise de la prise en occupation alors que le volume d’investissement reste en-dessous de la moyenne à 5 ans. Concernant l’immobilier semi-industriel, la dynamique est inverse avec des chiffres record en 2011 et 2012 grâce aux PME qui ont investi massivement dans leur patrimoine immobilier. Et la baisse attendue en 2013 ne se concrétise pas. Le rapport précise que la prise en occupation totale dans les 9 premiers mois de 2013 a atteint 711.000 m2. Si la prise en occupation au cours du 4e trimestre égale la moyenne à 5 ans, le volume pris en occupation en 2013 avoisinera le million de m2. Le triangle d’or Bruxelles – Anvers – Gand reste la région la plus attractive avec 70 % des transactions. Dans le secteur logistique, 339.000 m2 de surfaces logistiques ont été prises en occupation sur les 9 premiers mois de l’année, soit une hausse de 17 % par rapport à la même période de l’année passée. Le volume pris en occupation reste toutefois un tiers en-dessous des moyennes à 5 et 10 ans pour cette même période. En ce qui concerne le marché de l’investissement, le volume investi en surfaces logistiques et semi-industrielles atteint après 9 mois 152 millions d’euros. C’est 9 % en-dessous de la moyenne à 5 ans pour la même période mais l’année 2013 devrait se clôturer sur un niveau similaire à la moyenne et proche de l’année passée. Les investisseurs belges continuent à dominer le marché mais les investisseurs internationaux recommencent à revenir après 4 ans d’absence.

16/10/2013
Recent news

More news >>