L’UPTR rencontre Melchior Wathelet

L’UPTR rencontre Melchior Wathelet

L’UPTR a rencontré le Secrétaire d’Etat Melchior Wathelet pour une discussion ouverte et un échange de vues sur une série de dossiers : le plan de relance gouvernemental, l’accès à la profession, le catalogue des amendes, la licence de Commissionnaire de transport, le transport international de et vers la France (40 ou 44 t ?), l’homologation des véhicules de transport exceptionnel, notamment. Concernant les heures de disponibilité des chauffeurs, l’UPTR a présenté une proposition de réduction des cotisations ONSS rappelant au Secrétaire d’Etat qu’avec la disparition de plus de 4.000 postes de travail dans le secteur depuis 2008, le secteur du transport avait grandement besoin d’aide. L’UPTR estime qu’en moyenne un chauffeur a 2 heures de disponibilité par jour. Ces deux heures sont payées à 99% du salaire horaire de base, soumises au précompte professionnel et à l’ONSS et ce, comme s’il s’agissait d’heures de travail normales. L’UPTR demande donc à ce que ces heures ne soient plus soumises à l’ONSS, ce qui représenterait, sur ces heures de disponibilité, une économie de 35% de la charge salariale.L’UPTR lui a également rappelé qu’entre le 1er janvier 2009 et le 1er janvier 2013, 372 entreprises de transport (de 8.920 à 8.548) et 5.639 véhicules (de 59.643 à 54.004) avaient disparu. L’UPTR “se félicite de l’écoute attentive du Secrétaire d’Etat.” A suivre.

26/09/2013
Tags: ,
Recent news

More news >>